Editorial

  • Henri Benoits
  • Robert Charvin
  • Anabelle Carol
  • François Cocq
  • Sophie Combe d'Alma
  • Claude Debons
  • Florence Gauthier
  • Georges Labica
  • Gilbert Marquis†
  • Serge Marquis
  • Jacques Michel
  • Michel Naudy
  • Danielle Riva
  • Christophe Ventura
  • Bruno Drweski
  • Hall Greenland
  • Dimitris Konstantakopoulos

UTOPIE CRITIQUE est une revue trimestrielle créée quelques années après l’effondrement de l’Union soviétique et de son Etat bureaucratique, par une petite équipe de militants issus à la fois du mouvement social et des courants communistes, trotskistes et socialistes de gauche, associés à des intellectuels, qui se reconnaissent, en commun, critiques de la réalité sociale et politique.

Partisans d’une « République autogérée », surtitre de la revue, ils se donnent la tâche de populariser cette perspective en participant au combat de chaque jour et de comprendre les différentes expériences révolutionnaires anti-capitalistes, leurs échecs et les leçons à en tirer. UTOPIE CRITIQUE favorise toujours l’unité des travailleurs et de l’ensemble du peuple pour un front unique anticapitaliste contre l’ennemi principal, de classe, rejetant tout sectarisme et opportunisme stérile.

L’Italie est un pays, où depuis 1948 et surtout à partir des années 1990 avec la « deuxième république » et l’arrivée de Berlusconi au pouvoir, des gouvernements à géométries variables se sont succédés. Coalitions du Centre, centre-droite, gauche, centre-gauche, avec parfois des « gouvernements de techniciens » pour « administrer la continuité » entre deux élections, quand les parts politiques font défaut.