Actualités

William D. Hartung, est le directeur du programme Armes et sécurité au Center for International Policy et l’auteur, avec Elias Yousif, des tendances américaines des ventes d’armes 2020 et au-delà, de Trump à Biden.

Quand il s’agit du commercer avec des outils de la mort et de destruction, personne n’est plus au top que les États-Unis d’Amérique.

En avril de cette année, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) a publié son analyse annuelle des tendances de la vente mondiale d’armes et le gagnant - comme toujours – ce sont les États-Unis. Entre 2016 et 2020, ce pays représentait 37 pour cent du total des livraisons internationales d’armes, près du double de son plus proche rival, la Russie, et plus de six fois de celui - qui est la menace du jour pour Washington - la Chine.

Sous-catégories